Pépites Parisiennes (III)

Paris is one of those cities that’s an assault on the senses. There’s so much to take in, to see and (most importantly) to eat, that there’s never enough time to do it all. (Not that that stops me from trying.) On my last trip to Paris, I zigzagged across the capital, scouting out the city’s gems – both large and small. Today’s instalment focuses on a few jewels in the fourteenth arrondissement’s crown (and that of its neighbour, the thirteenth arrondissement) – though this won’t sate the appetite of any budding cataphiles, as there’s more to this neighbourhood than the famous warren filled with human remains. (Though if that’s what you want and I can’t convince you otherwise, feel free to check out this post.) If you missed the previous instalments in this series, you know the drill: click here for the first post, and here for the second. Let’s crack on! / Paris, c’est une de ces villes qui est une agression sensorielle. Il y a tant à aller voir, à saisir et (de manière plus importante) à manger, qu’on n’a jamais suffisamment du temps pour tout faire. (Mais ça ne m’empêche pas d’essayer quand-même.) Pendant mon dernier voyage à Paris, j’ai traversé la ville, à la recherche des grandes et petites pépites parisiennes. L’épisode d’aujourd’hui va mettre l’accent sur les plus beaux fleurons du quatorzième arrondissement (et ceux de son voisin, le treizième arrondissement) – mais les cataphiles ne se seront pas rassasies, car cet arrondissement n’est que le fameux labyrinthe souterrain remplie de cadavres. (Cependant, si cela est votre truc et je ne peux pas vous convaincre autrement, allez regarder cet article.) Si vous avez raté les épisodes précédents, vous savez ce qu’il faut faire : cliquez ici pour le premier épisode, et ici pour le deuxième. On y va !

Continue reading “Pépites Parisiennes (III)”